JARED LEE © 2015     PRIVACY POLICY

Tourisme rural ... site en construction

BIENVENUE

ROUMANIE VACANCES

La Roumanie est vraiment en train de s'ouvrir au tourisme.

 

Pour un Européen de l'Ouest, les fabuleux paysages de Transylvanie hérissés de monastères orthodoxes et d'authentiques villages paysans constituent un vrai voyage dans le temps...

 

La beauté d'une culture traditionnelle toujours vivante nous éblouis par la chaleur de son accueil. Au-delà des paroles échangées, des repas partagés, il y a l'inexprimable qui relève du langage du coeur. Une hospitalité spontanée, généreuse, sans arrière-pensée, qui s'offre tout simplement, des moments éphémères, mais qui laissent une profonde impression de fraternité qui vous fait chaud au coeur.

La beauté d'une culture traditionnelle toujours vivante nous éblouis par la chaleur de son accueil. Au-delà des paroles échangées, des repas partagés, il y a l'inexprimable qui relève du langage du coeur. Une hospitalité spontanée, généreuse, sans arrière-pensée, qui s'offre tout simplement, des moments éphémères, mais qui laissent une profonde impression de fraternité qui vous fait chaud au coeur.

Les gens sont disponibles, vous écoutent, vous aident sans aucune hésitation, on dirait presque que le temps n'a aucune valeur pour eux...

 

La campagne roumaine déploie ses charmes sous nos yeux avec ses collines, ses villages paysans et ses troupeaux de brebis ou buffles. Une diversité unique, hors du temps, qui nous rappelle vaguement les histoires nostalgiques que nous racontaient nos grands-parents voir même arrière-grands-parents.

Avec une diversité de paysages grandioses, les Carpates s'ondulent en amples et profonds mouvements, dessinant le paysage en lignes courbes.

Absorbés par ce paysage qui nous éblouit, nous nous imprégnons de la quiétude du lieu et admirons ce spectacle de vie et de lumière, puis laissons le temps s'écouler tranquillement, à fines gouttelettes, on se contente simplement du plaisir d'être là, d'exister. Nous sommes ici dans un vieux pays rural, dans un monde de lenteur où s'égrènent au fil du temps les saisons, les travaux agricoles et les générations, dans un cycle toujours renouvelé qui donne de la solidité aux racines.

Randonner en ces régions, c'est une vraie cure de désintoxication, loin des sollicitations constantes qui nous agressent et nous étouffent. Notre esprit devient libre ! Dans ce contexte, cette phrase que les roumains utilisent régulièrement "nici o problema" (aucun problème) prends tout son sens. On a l'impression de tout pouvoir surmonter... mais surmonter quoi ?

 

On rencontre souvent des roumains qui parlent le français. D'ailleurs, il y a plus d’un siècle, Bucarest était surnommé "le petit Paris des Balkans". L’administration, la législation urbaine et l’enseignement s’inspiraient du modèle français. La plupart des architectes roumains firent leurs études à Paris et un nombre important de bâtiments fut construit par des architectes français.

Rappelons que la Roumanie est restée très francophone et éprise de culture : ce pays a produit au 20-ème siècle des talents de renommée mondiale comme les écrivains Eugène Ionesco, Mircea Eliade et Émile Cioran, le compositeur et violoniste George Enescu et bien d'autres.